veni vidi vici Index du Forum  
  FAQ •  Rechercher •  Membres •  Groupes •  S’enregistrer •  Messages Privés •  Connexion



 veni vidi vici 
PRAETORIANI = Prétoriens

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Quintus flavius Ursus
Prétoriens

Prétoriens


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 377
Localisation: savoie

Message Sujet du message: PRAETORIANI = Prétoriens Répondre en citant

PRAETORIANI = Prétoriens




Les prétoriens, gardes du corps des empereurs, créés et organisés par Auguste à l'imitation de la cohorte prétorienne (cohors praetoriana) qui remonte bien plus haut. Ce corps subsista sous les différents empereurs qui se succédèrent jusqu'à Constantin ; ils jouèrent pendant ce temps un grand rôle, et firent et défirent des souverains ; Constantin les supprima, et détruisit le camp qu'ils occupaient d'une manière permanente dans l'intérieur de Rome (Tac. Hist. II, 44 ; Plin. H.N. VI, 35 ; Aurel. Vict. Caes. 40).

Quoiqu'on ne puisse reconnaître et déterminer avec une pleine certitude les armes et l'équipement de ces troupes, il y a cependant de bonnes raisons de croire que la figure ci-jointe, d'après la colonne de Trajan, représente un des soldats en question. En effet, on voit souvent sur les colonnes et les arcs de triomphe des soldats ainsi équipés formant la suite immédiate de l'empereur, ou des détachements envoyés en avant pour reconnaître le pays et les mouvements de l'ennemi, ce qui était encore, on peut l'inférer d'un passage de Suétone (Tib. 60), une des attributions particulières de cette garde ; mais ils ne sont jamais représentés s'acquittant d'aucun des travaux habituels des soldats légionnaires, creusant des tranchées, abattant du bois, élevant des fortifications, etc.

Equites praetoriani. La cavalerie qui faisait partie de la garde prétorienne (Suet. Cal. 45 ; Claud. 21). La figure à cheval ci-dessous est tirée d'un bas-relief de la colonne de Trajan. On remarquera que le caractère de la cuirasse du soldat ainsi que la forme et les dessins de son bouclier ressemblent en tout point aux mêmes parties dans la figure à pied ; ce qui est un nouveau motif de croire que ces figures sont destinées l'une et l'autre à représenter les prétoriens.





Trajan, entouré de deux de ses lieutenants et d'un licteur, s'adresse aux soldats. Parmi l'assemblée, on remarque l'aquilifer, trois porte-enseignes de cohorte, une troupe de prétoriens et un cavalier, pied à terre, dont le bouclier est attaché à la selle de son cheval.


Trajan harangue ses troupes et leur distribue des récompenses. Des prisonniers daces sont gardés dans un retranchement.


Dernière édition par Quintus flavius Ursus le Mar 10 Nov - 21:46 (2015); édité 4 fois
Message Posté le: Mar 3 Nov - 16:54 (2015)
Revenir en haut
Publicité








Message Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message Posté le: Mar 3 Nov - 16:54 (2015)
Revenir en haut
Quintus flavius Ursus
Prétoriens

Prétoriens


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 377
Localisation: savoie

Message Sujet du message: PRAETORIANI = Prétoriens Répondre en citant

les textes:











autres livres qui traitent des prétoriens:

Bertrandy F., Faure P. et Serralongue J., Un monument funéraire de prétorien récemment découvert à Annecy (Haute-Savoie), ZPE, 146, 2004, p. 259-264.
• Buonocore M., Apollo nella dedica di un veterano abruzzese della settima coorte pretoria, Rendiconti della Pontificia Accademia di Archeologia, 62, 1989-1990, p. 211-229.
• Crimi G., La curiosa genesi di una stele urbana di pretoriano, Mél. S. Panciera, 2008, p. 1177-1184.
• Durry M., Les cohortes prétoriennes, 2e éd., 1968 (Paris), 454 p.
• Jallet-Huant M., La garde prétorienne dans la Rome antique, 2004 (Paris), 159 p.
• Latteri N., La statio dei pretoriani al III miglio dell’Appia Antica ed il loro sepolcreto « ad catacumbas », MEFRA, 114, 2, 2002, p. 739-757.
• Lega C., ICUR, I, 1529 : dedica sacra di un pretoriano ? Mél. S. Panciera, 2008, p. 1185-1196.
• Lelli P., Considerazioni sulla guardia pretoria nel primo secolo, A & R, 44, 1-2, 1999, p. 9-13.
• Los A., Quand et pourquoi a-t-on envoyé les prétoriens à Pompéi ? Mél. G. Kolendo, 1995 (Varsovie), p. 165-170.
• Menéndez Argüín A. R., Pretorianos. La Guardia imperial de la antigua Roma, 2006 (Madrid), 246 p.
• Mennella G., Pretoriani di Roma a Ravello (InscrIt I 1, 145-146 = CIL X 1754-1755), Fra Amalfi e Velia.
• Paci G. et De Maria S., La stele del soldato pretoriano L. Naevius Verus da Pèrgola, Picus, 19, 1999, p. 310-319.
• Panciera S., Altri pretoriani, CCGG, 15, 2004, p. 281-316.
• Passerini A., Le coorti pretorie, 1939 (Rome), 362 p.
• Pitillas Salañer E., Análisis de los dedicantes en la epigrafia funeraria de soldados pretorianos de etapa altoimperiale, Hispania Antiqua, 35, 2011, p. 153-166.
• Pitillas Salañer E., Soldados originarios del NW de Hispania que sirvieron en las cohortes pretorianas : su testimonio epigráfico, HAnt, 28, 2004, p. 141-152.


Message Posté le: Mar 3 Nov - 16:56 (2015)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé








Message Sujet du message: PRAETORIANI = Prétoriens

Message Posté le: Aujourd’hui à 09:17 (2018)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Traduction par : phpBB-fr.com