veni vidi vici Index du Forum  
  FAQ •  Rechercher •  Membres •  Groupes •  S’enregistrer •  Messages Privés •  Connexion



 veni vidi vici 
VIRGA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Quintus flavius Ursus
Prétoriens

Prétoriens


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2013
Messages: 377
Localisation: savoie

Message Sujet du message: VIRGA Répondre en citant

VIRGA (ῥάβδος)

Proprement, branche verte (Varro, R.R. I, 59, 4) ; s'applique par suite à différents objets qui sont faits d'une longue branche droite coupée à l'arbre, comme chez nous une baguette, houssine ou badine. Parmi ces sens particuliers du mot, voici les plus curieux :

Cravache, pour monter à cheval (Mart. IX, 23), ou pour conduire (Juv. III, 317), mince et flexible, sans lanière au bout, comme on le voit dans la figure ci-dessous, empruntée à un vase peint.



Verge ou canne pour châtier les enfants à l'école (Juv. III, 210), ou pour porter à la main en marchant (Ov. Fast. II, 706), mais plus petite, plus légère que le bâton de voyage (baculum), comme on le voit dans la figure ci-contre, d'après une peinture de Pompéi, qui représente Ulysse. Les élégants, en Grèce au moins, la regardaient comme l'accompagnement indispensable de leurs promenades (Athen. XII, 26).



Bâton que le licteur portait à la main droite pour faire ouvrir un passage à travers la foule au magistrat qu'il accompagnait, et frapper aux portes des maisons que celui-ci visitait (Liv. VI, 34 ; cf Mart. VIII, 66). Le specimen est emprunté à un bas-relief funéraire.



Baguette que portaient pour se distinguer les personnages importants, comme par exemple, sur le théâtre, le poète auteur du drame et les principaux acteurs ; dans une bande d'ouvriers, le maître à qui elle appartenait, le contre-maître qui la dirigeait, toujours distingués l'un et l'autre dans les oeuvres d'art par cet insigne ; ou celui qui dresse ou instruit une troupe de gladiateurs, aussi toujours désigné à l'attention par cet emblème. C'est l'un de ces derniers individus que représente la figure ci-dessus, d'après une mosaïque romaine (Serv. ad Virg. Aen. IV, 242).



Baguette magique, attribuée à Mercure (Hor. Od. I, 10, 18 ; Virg. Aen. IV, 242), et à Circé (Virg. Aen. VII, 190), qui s'en sert pour transformer les compagnons d'Ulysse en bêtes, ainsi que le représente la gravure d'après un bas-relief en marbre.
Virgae, au pluriel, les verges de bouleau ou d'orme qui formaient les faisceaux du licteur et servaient à battre les criminels (Plin. H.N. XVI, 30 ; Cic. Verr. II, 5, 62). Voyez fascis, 2.



Au pluriel, les baguettes sur lesquelles est étendue l'étoffe d'un parapluie ou d'une ombrelle (Ov. A. Am. II, 209).


Message Posté le: Jeu 29 Oct - 09:02 (2015)
Revenir en haut
Publicité








Message Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Message Posté le: Jeu 29 Oct - 09:02 (2015)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Traduction par : phpBB-fr.com